Leila Hadji

Leila Hadji (7079) devrait être la seule Française présente au cross international d’Edimbourg.

 

La junior Leila Hadji devrait être la seule Française présente lors du Great Edinburg cross-country, le 7 janvier prochain en Ecosse.

Chaque début d’année, le monde du cross-country se tourne vers l’Ecosse et Edimbourg pour le très spectaculaire Great Edinburg Xcountry. Devenue un rendez-vous incontournable, cette compétition détient la particularité de faire s’affronter les équipes des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et d’Europe. C’est donc avec la tunique bleue de l’Europe que la jeune Leila Hadji s’élancera le 7 janvier prochain.

Trop de voyages pour Liv Westphal

En effet, un temps remplaçante, la protégée de Thierry Choffin à Fontainebleau a été repêchée pour intégrer l’équipe juniors européenne composée de six athlètes (voir explications ci-dessous). Sélectionnée de justesse pour les Europe après un cross de sélection moyen (6e), Hadji avait réussi une très belle performance à Chia (16e), le 11 décembre dernier.

L’athlète de l’Athlé Sud 77 devrait être la seule Française présente en Ecosse. Egalement sélectionnée, Liv Westphal (9e des Championnats d’Europe) a en effet décidé de faire l’impasse.  De retour en France  (elle étudie à Boston) au début du mois de décembre pour participer aux Championnats d’Europe de cross en Italie, l’athlète passera les fêtes dans sa famille à Limoges avant de courir la Corrida de Madrid le 31 décembre, et de retourner aux Etats-Unis le 16 janvier prochain. Un emploi du temps déjà très chargé où ne pouvait s’intégrer une étape en Europe du Nord.

Geyer–Carle et Roudolff-Levisse repêchés ?

Composée de quatre Français l’année dernière (Palcau et Gressier chez les juniors garçons, Alexa Lemitre chez les juniors filles et Djilali Bedrani en seniors), la sélection européenne devrait donc n’en compter qu’une cette année. Même si deux autres athlètes pourraient rejoindre l’Ecosse au dernier moment.

Respectivement 15e et 14e chez les espoirs aux derniers Championnats d’Europe, Johanna Geyer—Carle et Emmanuel Roudolff-Levisse restent en effet sélectionnables à la vue de leurs prestations à Chia et des multiples défections qui arrivent chaque année avant l’épreuve écossaise. « Jusqu’au 1er janvier il y a toujours beaucoup de changements, explique Pascal Machat, l’entraineur national jeunes. Les organisateurs ouvrent souvent les portes aux meilleurs espoirs à la dernière minute. C’est déjà arrivé dans le passé et on le saura aux derniers moments. »

Même si ces repêchages étaient actés, les chances de voir un Français ou une Française sur le podium le 7 janvier prochain à Edimbourg semblent très faibles (Fabien Palcau avait terminé 3e chez les juniors en 2016). Mais le contexte relevé, devrait permettre aux athlètes présents d’emmagasiner encore de l’expérience.

Sélection au cross d’Edimbourg, mode d’emploi

Sont sélectionnés en équipe d’Europe pour le cross d’Edimbourg les huit premiers chez les seniors, les six premiers chez les juniors, et les quatre premiers chez les espoirs (course intégrée aux seniors en Ecosse) lors des Championnats d’Europe de cross. Cependant, la particularité du Great Edinburg XCountry est d’aligner au départ une équipe des Etats-Unis et de Grande-Bretagne ce qui fait que tous les Anglais présents dans les classements des Europe de cross ne comptent pas pour la sélection. De plus, chez les juniors, les athlètes nés en 1997, comme Jimmy Gressier (4e à Chia), ne peuvent participer à Edimbourg puisqu’ils ne seront plus juniors en 2017. En ajoutant les défections, cela explique pourquoi Leila Hadji, 16e des Europe, se retrouve parmi les six juniors sélectionnées dans l’équipe continentale.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment