Johanna Geyer--Carles

Johanna Geyer–Carles est blessée au pied droit.

 

L’internationale espoir (21 ans), déjà auteure cette saison de 4’10’’38 sur 1 500 m, doit mettre un terme à sa saison à la suite d’une blessure au pied droit. Sélectionnée pour la Coupe d’Europe par équipes ce week-end, elle sera remplacée par Elodie Normand.

Johanna Geyer–Carles va commencer à croire que le sort s’acharne sur elle. La saison dernière, après avoir déjà approché la barrière des 4’10 (4’11’’75 au meeting de Bruxelles) sur 1 500 m, la Française avait dû stopper sa saison au milieu du mois de juin à cause d’une fracture à un os du pied droit. Malheureusement pour elle, l’histoire se répète cette année. « J’ai commencé à avoir mal après une spé 800 m la semaine après le meeting de Marseille (3 juin), explique-t-elle. J’ai essayé de courir dessus pour voir si ç’allait passer pour la Coupe d’Europe par équipes. Mais ce jeudi (15 juin), j’ai fait une dernière séance et ce n’est pas passé. »

Encore une fracture ?

Touchée au troisième métatarse du pied droit, la Française craint une nouvelle fracture. « Je vais passer un IRM cette semaine. Mais je pense que je me suis pétée le troisième méta. Ma saison devrait s’arrêter là. »

Un coup dur pour l’athlète de l’Athlé Sud 77  qui semblait en grande forme après ses 4’10’’38 du meeting de Marseille (voir article) et qui pouvait rêver à un bel été avec sa sélection pour la Coupe d’Europe par équipes (23-25 juin) et les Championnats d’Europe espoirs où elle possédait, pour l’heure, la sixième performance de la saison. « Je suis très déçue. Surtout que j’étais rentrée au meeting Diamond League de Paris donc j’avais l’occasion d’y battre mon record. »

Pas de Diamond League

Et alors qu’elle est remplacée sur le 1 500 m de la Coupe d’Europe par équipes par Elodie Normand, Johanna Geyer–Carles va devoir se soigner et comprendre pourquoi ses pieds, elle l’étudiante en podologie, ne la laissent pas tranquille. « J’ai perdu trop de poids d’un coup dernièrement et je sais que ça me fragilise. C’est à surveiller pour la suite. »

La suite pour elle, ça pourrait être les prochains Championnats d’Europe espoirs de cross, une discipline qu’elle affectionne.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment