Jean-Pierre Bertrand

Jean-Pierre Bertrand a réalisé les minima au saut en longueur pour les Championnats d’Europe en salle lors du meeting de Tignes.

 

L’athlète du Nantes Métropole athlétisme s’est envolé dès son premier essai lors du meeting de Tignes à 8,08 m, réussissant, pour son premier concours de l’hiver, les minima pour les Championnats d’Europe en salle de Belgrade (3-5 mars).

Renaud Longuèvre avait prévenu : « Gomis, Correa, Bertrand, viennent pour les minima » (voir article). Le manager général de la FFA avait vu juste et c’est d’ailleurs l’un de ses athlètes, Jean-Pierre Bertrand qui a empoché le jackpot lors de l’Open d’Athlé Indoor de Tignes. L’athlète du Nantes Métropole Athlétisme s’est envolé dès son premier essai à 8,08 m, record personnel et minima pour les Championnats d’Europe en salle de Belgrade (7,90 m), devançant le Sud-africain Godfrey Khotso Mokoena (7,99 m) et Kafétien Gomis (7,81 m). « C’est une bonne année 2017 qui commence, avoue-t-il. On est sur la bonne voie. Ca met vachement en confiance pour la suite des événements. »

Coaché par Ladji Doucouré

Bertrand a mis un gros pied en équipe de France dès son premier essai de l’année. Une bonne nouvelle pour celui qui avait déjà réussi les minima cet été pour les Europe d’Amsterdam mais qui avait dû renoncer à cause d’une blessure. Et même si la saison vient à peine de commencer, le voilà en pôle position pour enfin porter le maillot tricolore chez les A. « La première sortie c’était pour avoir un point de repère. A partir de ce point de repère, on va chercher à faire les choses bien. L’objectif maintenant est tracé. »

En net progrès depuis la saison passée – « j’ai senti à partir des interclubs de l’année dernière qu’il y avait des choses qui se mettaient en place » – Jean-Pierre Bertrand a profité d’un bon travail hivernal, notamment sur la puissance et la vitesse, pour passer un nouveau cap. Un travail qu’il a entamé sous les conseils de Ladji Doucouré (champion du monde 2005 sur 110 m haies) en train de passer son diplôme d’Etat en entrainement sportif à l’INSEP et qui s’est vu confier par Longuèvre, en guise de stage, la préparation en sprint de Bertrand. « Avec Ladji et Renaud (Longuèvre) on a fait un gros travail sur la puissance et la vitesse. Comme j’ai une base de vitesse qui est intéressante il faut l’exploiter. Avec Ladji ce n’est pas vraiment un coaching. Ce sont des conseils, il m’oriente, il m’accompagne, il m’encadre. Il est encore athlète. C’est vraiment un accompagnement. J’ai besoin d’apprendre. Kaf (Kafétien Gomis) est un élément de progression comme Ladji. Partout autour de moi je suis dans de bonnes dispositions pour prendre le meilleur. »

Une maitrise des sauts à plus de 8 m

Très prudent lors de son concours à la suite de petites douleurs apparues à cause de sa nouvelle paire de pointes, Jean-Pierre Bertrand démarre donc 2017 en trombe et le meilleur semble encore devant lui. « J’ai un sentiment de puissance et aussi une plus grande maitrise, explique-t-il. Jusqu’à maintenant, j’allais chercher des étirements que je n’étais pas forcément capable de maitriser. Alors que maintenant, je pense avoir suffisamment mis les choses en place pour que les performances ne soient plus laissées au hasard. On s’attendait à un certain niveau de performance et aujourd’hui c’était au rendez-vous. Je commence à acquérir des automatismes et une technique qui me permettent de pouvoir maitriser les sauts à 8 m ou plus. »

Autant dire que son envol n’est pas fini.

 

Assani Issouf et Pontvianne proches des minima
En s’imposant sur le concours de triple saut féminin avec 13,91 m, Jeanine Assani Issouf a échoué à quatre petits centimètres des minima pour les Championnats d’Europe de Belgrade (13,95 m). Même constat pour son homologue masculin Jean-Marc Pontvianne qui a quant à lui remporté le concours avec 16,62 m à trois centimètres des minima (16,65 m). Alors que Haoua Kessely a remporté le concours de longueur avec 6,31 m.

Pour en savoir plus sur le meeting Open Athlé Indoor de Tignes.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment