Cyrena Samba-Mayela

Cyrena Samba-Mayela s’est imposée sur 200 m aujourd’hui après avoir remporté le 100 m haies hier.

 

La troisième journée des Championnats de France cadets-juniors n’a pas laissé beaucoup de places aux surprises. Les grands favoris ont gagné à l’image de Melvin Raffin au triple saut, d’Estelle Raffaï au 200 m ou de Benjamin Robert au 800 m.

Ils étaient nombreux à s’être lancés dans le défi de remporter plusieurs épreuves. Et ils ont été plusieurs à le réussir. Le premier d’entre eux n’était autre que Melvin Raffin. Déjà presque senior à la vue de ses performances, le protégé de Teddy Tamgho a remporté aisément aujourd’hui le triple saut avec un premier bond à 16,57 m (-1,3). Un titre qui répondait à celui obtenu vendredi sur le 100 m. « J’avais quand même une appréhension car mes coéquipiers étaient là, avouait Raffin. Ce n’était pas gagné d’avance. Je suis satisfait car j’ai réussi l’objectif que je m’étais donné. »

Quentin Mouyabi arrache sa sélection

Des coéquipiers qui ont rendu une copie parfaite puisque Martin Lamou a terminé deuxième avec 16,05 m (+2,4) alors que Quentin Mouyabi a arraché sa qualification pour les Europe juniors sur son dernier essai (15,95 m avec +1,7). De quoi satisfaire le coach de la Team T, Teddy Tamgho, qui aura ses trois athlètes en équipe de France juniors cet été. « Quentin a eu un problème au dos qui l’a contraint à arrêter un mois en mai, expliquait un Tamgho heureux. C’est un soulagement car on voulait que tout le monde réussisse. »

Soulagement, c’était également le sentiment d’Estelle Raffaï sur 200 m. Engagée dans un doublé 100-200 m et cinq courses au programme, l’internationale juniors s’est imposée sur le demi-tour de piste en 23’’73 (+0,9) mais a dû s’employer pour repousser Marine Mignon (24’’28). « Le contrat est rempli pour les titres mais je suis déçue des chronos, lâchait Raffaï. A la fin de ma course j’ai fait une grosse faute en me crispant. Je suis vraiment fatiguée car je me suis mis trop de pression. »

Paul Tritenne

Paul Tritenne s’est imposé sur 200 m après avoir terminé deuxième du 100 m.

 

Un doublé qu’a failli réussir le cadet Paul Tritenne. Deuxième du 100 m vendredi, il s’est imposé sur 200 m aujourd’hui en 21’’73 devant Aurelien Larue (21’’97) déjà troisième du 100 m.

Wilfried Happio facile

La pression semble couler sur la jeune Cyrena Samba-Mayela. Déjà impériale hier sur 100 m haies, la cadette s’est imposée aujourd’hui sur 200 m (23’’99, -0,5), se permettant un doublé plutôt inédit. « Je suis très satisfaite de ces championnats de France, avouait-elle. Je voulais doubler avec le 200 m car ça demande beaucoup plus de travail que le 100 m. Ca fait toujours plus plaisir de donner plus sur une épreuve et d’y arriver. »

On retiendra également le doublé de la lanceuse Amanda Ngandu-Ntumba qui après avoir déjà remporté le poids, s’est adjugée le disque (46,79 m) aujourd’hui, ou encore la victoire facile de Teuraiterai au javelot avec un seul jet mesuré à 71,69 m. Qualifié pour les Mondiaux cadets, le lanceur retrouvera entre autres Clément Ducos au Kenya puisque le hurdleur s’est imposé sur 400 m haies en 52’’69. Sur la même distance, mais chez les juniors, on retiendra également la domination de Wilfried Happio, facile vainqueur en 51’’26 et qui sera favori dans trois semaines du côté de Grosseto pour les Europe juniors. « Je savais qu’il fallait que je me batte contre moi-même, que je me fasse violence, mais je n’ai pas trop réussi, expliquait Happio. Tout est prêt pour les Europe. Je pars pour un titre. »

Benjamin Robert au finish

Le titre européen, sur le papier, Benjamin Robert en est encore loin, sur le 800 m. Mais l’athlète du CA Balma a encore fait parler son finish dans les cinquante derniers mètres pour s’imposer chez les juniors devant Gabriel Tual (1’52’’40 contre 1’52’’61), avec qui il portera le maillot de l’équipe de France en Italie. « J’ai eu peur, avouait Robert. Gabriel était très solide. Dans les cinquante derniers mètres, je pensais encore être deuxième. Je n’ai pas été très fort tactiquement mais j’ai confiance en ma vitesse. »

Benjamin Robert

Benjamin Robert (96) s’est imposé au sprint sur 800 m devant Gabriel Tual.

 

Une vitesse qu’a fait parler Loïc Prévot sur 200 m (21’’75, -0,4) pour s’imposer de justesse devant Abdoulaye Dramé (21’’78) et Ryan Zézé (21’’85), deux athlètes qui avaient déjà obtenu les mêmes médailles sur 100 m (troisième place également pour Lucas Neveu).

Yann Chaussinand impressionnant

Enfin, point d’orgue de ces Championnats, le concours de perche juniors masculins a donné lieu à une belle bataille, de laquelle est sorti vainqueur Romain Gavillon avec 5,15 m, devant Gauvain Guillon-Romarin (5,15 m) et Pierre Cottin (5,05 m). Trois athlètes qui seront présents aux Championnats d’Europe juniors tout comme Alice Moindrot qui en sautant 4,10 m a réalisé les minima et a empoché le titre derrière la Suédois Lisa Gunnarsson (4,30 m). Minima juniors également pour les marcheuses Camille Aurrière (48’20) et Eloise Terrec (48’22) sur 10 000 m marche.

Des Championnats d’Europe juniors où les Français pourront être conquérants, à l’image du lanceur Yann Chaussinand, auteur d’un jet énorme à 75,44 m au marteau aujourd’hui.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment