salle Miramas

La salle de Miramas devrait devenir l’un des outils les plus performants pour l’athlétisme en France. (photomontage Mairie Miramas)

 

La nouvelle salle d’athlétisme de Miramas devait accueillir cet hiver les Championnats de France cadets-juniors. Mais suite à des soucis structurels au niveau du toit, la livraison de ce nouvel outil a été retardé et les Championnats de France ont été finalement attribués à Val-de-Reuil.

« On avait pris un petit risque en attribuant ces Championnats à Miramas », avoue Jean-Yves Le Priellec, le vice-président de la Fédération française d’athlétisme, chargé de la CSO (commission sportive d’organisation). Il est vrai que dans le meilleur des cas, la nouvelle salle de Miramas (13), située proche d’Istres, devait être inaugurée en 2017.

Arrêt des travaux

Malheureusement, et comme c’est souvent le cas avec les gros chantiers (17 000 m2), un retard a été pris avec un problème détecté au niveau de la structure du toit. « Il y a un petit décalage au niveau du toit, explique Jean-Yves Le Priellec. Ce n’est rien de grave pour la structure en elle-même. Mais cela va engendrer de nouveaux calculs et par conséquences cela a décalé les travaux. »

En effet, les travaux ont dû être arrêtés et les études mécaniques relancées. « C’est dommage car c’est vraiment un bel outil, avoue Le Priellec. Il y aura plus de 5 000 places en configuration athlétisme. » Et alors que la salle devrait finalement être livrée pour le mois d’avril 2018, les Championnats de France cadets et juniors en salle prévus les 24 et 25 février 2018 ont dû être délocalisés.

Rendez-vous à Val-de-Reuil

Et finalement, c’est le stade couvert Jesse Owens de Val-de-Reuil qui accueillera la compétition nationale aux mêmes dates. « Ce n’est jamais facile de changer aux derniers moments le lieu d’une compétition. Et nous félicitons Val-de-Reuil pour leur réactivité. »

En ce qui concerne Miramas, il faudra attendre 2019 pour y voir des Championnats de France.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment