Melvin Raffin

Melvin Raffin sera l’un des atouts français pour décrocher des titres à Grosseto.

 

Les Championnats d’Europe juniors débutent aujourd’hui (20 au 23 juillet) à Grosseto (Italie). La délégation française peut espérer faire mieux qu’il y a deux ans à Eskilstuna (Suède).

En Suède, l’équipe de France avait décroché deux médailles d’or (Victor Coroller sur le 400 m haies et Audrey Ciofani au lancer de marteau), deux médailles d’argent et cinq médailles de bronze pour un bilan de neuf médailles et une sixième place européenne. Cette année, les Bleus peuvent au regard des athlètes présents, aller chercher encore mieux.

Estelle Raffaï, l’Euro avant les Mondiaux

Il faudra pour cela compter notamment sur les performances d’Estelle Raffaï, tout juste sélectionnée pour les Championnats du monde de Londres (voir article) et alignée sur 200 m en Italie (1er des engagées en 23’’05). Sur la même distance, son homologue masculin Loïc Prévot, légèrement en deçà de son niveau sur ses derniers chronos, devra être sous sa meilleure forme pour espérer décrocher une médaille (il détient le 3e meilleur RP des engagés (20’’88) mais seulement la 23ème meilleure performance (21’’53).

Toujours sur courte distance mais cette fois-ci sur les haies,  Solène Ndama sera également à surveiller  3ème en 13’’25) performance des engagées). Sur le 400 m haies, Wilfired Happio fera figure de favori avec un record personnel à 50’’60. Meilleur temps des engagés, il sera à la bagarre avec l’Espagnol David José Pineda, seul autre athlète à avoir franchi la barre des 51’’. « C’est mon deuxième gros championnat, explique Happio. J’arrive aux Europe en première position. J’ai tout à prouver. »

Triple saut pourvoyeur de médailles

Le triple saut représentera de belles chances de médailles avec chez les filles Ilionis Guillaume qui possède la deuxième performance des engagées (13,66 m) et qui peut espérer l’or. Une médaille que visera assurément Melvin Raffin, sélectionné tout comme Estelle Raffaï pour les Championnats du monde de Londres. Le recordman du monde indoor juniors de la discipline (17,20 m) sera accompagné de ses acolytes de la Team Tamgho (voir article), Martin Lamou (troisième au bilan) et Quentin Mouyabi.

De belles opportunités sur demi-fond

Sur le double tour de piste masculin, les deux athlètes français engagés Benjamin Robert, récent champion de France, et Gabriel Tual, seront des candidats au podium (4e et 5e temps des engagés). Yani Khelaf espère lui aussi décrocher un podium sur 1 500 m, fort de ses 3’41’’07 (3e temps des engagés) face au prodige norvégien Jacob Ingebrigsten lancé pour sa part dans un pari fou (voir article). Avec le statut d’outsider, l’athlète de l’Athlé Sud 77 Leïla Hadji aura sa carte à jouer sur cette même distance.

Sur le 3 000 m steeple, la récente recordwoman de France juniors Alexa Lemitre (10’12’’49) peut penser au podium. Tout comme sa coéquipière Mathilde Sénéchal sur le 3 000 m plat (9’25’’76, 4e temps des engagées). Louis Gilavert, lui aussi recordman de France juniors de la distance (8’38’’84) sera à grandement surveiller (2e temps des engagés) sans oublier Alexis Phelut, troisième temps au classement des engagés (8’49’’37).

La marche française prolifique ?

Autre discipline où la délégation française peut miser gros, le 10 000 m marche. Chez les filles, Camille Aurrière (48’20’’08) et Eloise Terrec (48’22’’07) peuvent entrevoir un podium alors que chez les garçons, David Kuster et Justin Bournier possèdent les troisième et quatrième meilleurs temps (42’34’’95 et 42’47’’29).

Enfin, au marteau, Melissa Coquillas peut espérer accrocher le podium (3e), tout comme Lukas Moutarde au javelot (voir article), qui aura besoin de se transcender face aux meilleurs de la discipline. Sur le décathlon pour terminer, Ludovic Besson, déjà vice-champion du monde cadets il y a deux ans, peut s’inviter sur le podium (4e).

Pour suivre les Europe juniors

Retrouvez le streaming video en direct sur ce lien

Retrouvez le planning de la compétition sur ce lien

Retrouvez tous les jours un compte-rendu de la journée sur www.trackandlife.fr

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment