AV6A5512

Jimmy Gressier et Mohamed-Amine El Bouajaji ont terminé quatrième et cinquième chez les juniors.

 

Après un record de médailles égalé à Hyères l’année dernière (6 médailles), l’équipe de France est revenue avec une seule petite breloque des Championnats d’Europe de cross 2016 à Chia (Italie) avec la victoire des juniors par équipes. Bilan.

Attendus pour conserver leur titre acquis à Hyères en 2015, les juniors Français ont réussi l’exploit de s’imposer une nouvelle fois lors des Championnats d’Europe de cross de Chia (voir article). Mais alors que la médaille d’or en 2015 avait été associée à la médaille d’argent de Fabien Palcau en individuel, cette fois, aucun Français n’a réussi à monter sur le podium. Annoncé comme prétendant, Jimmy Gressier n’a pu faire mieux que quatrième, comme en 2015. « Je suis quand même content mais si je voulais le titre individuel ou au moins le podium, lâchait le Nordiste sur Athle.fr. Je n’ai pas été assez costaud dans la tête aujourd’hui, alors que d’habitude c’est mon point fort. La victoire par équipes remplace le podium individuel. »

Coup de chaud pour Carvalho

Gressier repart néanmoins avec la meilleure place des Français. Longtemps cinquième de la course seniors, Florian Carvalho a finalement complètement craqué dans le dernier kilomètre pour terminer 30e de la course seniors. Victime d’un coup de chaud, le miler a vu tous ses coéquipiers lui passer devant. « Musculairement, mes quadris ont pris cher, confiait Carvalho à la FFA. Ça a été l’explosion ! Je peux vous dire que dans la dernière boucle, la phrase qu’on nous avait dite lors de la réunion d’équipe me trottait dans la tête : « pas d’abandon, sauf blessure ! » J’espère que l’équipe de France me comprendra et je reviendrai plus fort pour la suite. » Déjà hors du coup pour une médaille par équipes, les Français terminent quatrième avec Morhad Amdouni (17e), Djilali Bedrani (19e), Timothée Bommier (21e) et Abdellatif Meftah (22e). « L’équipe a pris cher. Il fallait qu’on se loupe un jour ou l’autre, lâchait Amdouni au micro de Athle.fr. Et c’est arrivé aujourd’hui. »

Florian Carvalho

Victime d’un coup de chaud, Florian Carvalho termine 30e après avoir longtemps occupé la cinquième place.

 

Une quatrième place par équipes qui a été le lot des formations seniors et juniors femmes. En reconstruction, l’équipe féminine seniors n’avait pas les armes pour lutter pour un podium, malgré la très belle neuvième place de Liv Westphal. « C’est un progrès pour moi car, aux Etats-Unis, je suis habituée à des cross moins longs, expliquait Westphal sur le site de la FFA. Ça prouve que j’ai progressé au niveau du foncier. » 

Des leaders passent à côté

Chez les jeunes, à noter les belles promesses de Cécile Lejeune (8e) et Leila Hadji (16e). « Je suis partie sans objectif en tête, mon entraineur m’avait juste demandé de m’élancer dans les 20 premières, avouait Leila Hadji. Ce résultat est une petite revanche par rapport à l’épreuve de sélection, où j’étais passée à côté. »

Chez les espoirs, la fête n’était en revanche pas au rendez-vous. Médaillées d’argent chez les filles et de bronze chez les garçons en 2015, les deux équipes ont terminé à une anonyme sixième place. Les leaders comme Emma Oudiou (43e) ou Alexandre Saddedine (61e) ont malheureusement terminé loin des espérances, laissant leurs équipes plus affaiblies. On retiendra cependant les Top 20 de Johanna Geyer–Carles (15e), Emmanuel Roudolff-Levisse (14e) et Alexis Miellet (18e).

Avec une médaille, le bilan français est loin des standards habituels. Mais les différents absents (Chahdi, Calvin, Daunay, Gandar, pour ne citer que), ainsi que les conditions climatiques compliquées liées à la chaleur n’ont pas permis à cette jeune équipe de France de briller.  Avant ces Championnats, le manager national du demi-fond Philippe Dupont nous avait livré : « Quand on fait trois ou quatre médailles c’est un bon résultat. Si ça veut sourire… »

Cette année, malgré le beau soleil, cela n’a pas souri.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment