Floria Gueï

Floria Gueï est devenue championne d’Europe en salle du 400 m.

 

Après une course maitrisée de bout en bout, Floria Gueï a décroché son premier titre international individuel en remportant le 400 m en 51’’90. Bien lancé, Kevin Mayer devrait l’imiter demain.

Quel week-end pour Floria Gueï ! Vendredi matin, la Française était passée tout près d’une disqualification en série après une bousculade (voir article). Finalement repêchée, elle avait parfaitement couru sa demi-finale. Et aujourd’hui, la vice-championne d’Europe 2016 en plein air a refait une course parfaite. Partie très vite dans la foulée de la favorite Lea Sprunger, Gueï attendait son heure à l’entrée du dernier virage, quand le lactique commençait à monter aux oreilles de la Suissesse, finalement partie trop vite. Légère comme une plume dans l’ultime ligne droite, Gueï l’emportait presque facilement en 51’’90, record personnel en salle et premier titre international en individuel.

Mayer sur les traces de Plaziat

Une première médaille d’or pour l’équipe de France qui en appelle au moins une autre demain. Attendu comme le messie de la délégation française, Kevin Mayer tient pour le moment parfaitement son rôle. En tête après quatre épreuves de l’heptathlon, le Français est bien lancé pour décrocher son premier titre chez les seniors (après avoir terminé deuxième en 2013 à l’Euro en salle, 2e aux Europe 2014 et 2e aux derniers JO). Surtout, le prodige des épreuves combinées est bien parti pour effacer entièrement Christian Plaziat des tablettes (14 points de retard après la première journée). Après avoir déjà battu le record de France du décathlon cet été (8 834 pts), Mayer est encore en course pour battre celui de l’heptathlon (6 418 pts en 1992). Avec des performances très solides lors de cette première journée (6’’95 sur 60 m, 7,54 m à la longueur, 15,66 m au poids, et 2,10 m à la hauteur), le Français est plus que dans le coup, sachant que sa deuxième journée pourrait être un peu meilleure que celle de Plaziat en 1992. En tout cas, pour l’or, rien ne semble pouvoir l’empêcher de s’imposer, à part lui-même (avec 3 571 points, il possède 125 points d’avance sur son dauphin).

Pour le reste, le neo-miler Sofiane Selmouni n’a jamais pu peser dans la finale du 1 500 m. Placé en milieu de peloton, le Français n’a pas pu prendre la foulée du Polonais Marcin Lewandowski quand celui-ci a décidé de mettre en route la machine. Finalement sixième en 3’46’’70, Selmouni conclue néanmoins une belle saison hivernale depuis son choix de passer du 800 m au 1 500 m (voir article).

Ca passe pour Akakpo et Gnafoua

Un passage que ne sont pas encore prêts à faire Paul Renaudie et Clarisse Moh, toujours très à l’aise sur 800 m. Malheureusement, les deux Français ont connu des demi-finales quasi-similaires en ne pouvant se mêler à la lutte pour les premières places, à cause d’un mauvais placement à la cloche. « Je voulais courir pour ne pas avoir de regrets, c’est raté, lâchait Renaudie, cinquième de sa demi-finale en 1’49’’26, au micro de la FFA. Je me fais avoir comme un cadet. » « Je suis déçue car je pense qu’il y avait un coup à jouer, avouait de son côté Clarisse Moh, quatrième de sa demi-finale en 2’04’’85. L’attaque à l’entrée du troisième tour m’a surprise. Ensuite l’écart se creuse et c’était compliqué de revenir. »

Plus tôt ce matin, les Françaises Stella Akakpo (7’’28) et Floriane Gnafoua (7’’25) s’étaient facilement qualifiées pour les demi-finales du 60 m avec l’espoir d’atteindre le dernier tour. Une finale que Marvin René n’a pas eu l’occasion de découvrir à ce niveau de compétition. Cinquième de sa demi-finale en 6’’70, il est resté à quai. « Pour l’instant j’apprends, lâchait René à la FFA. Cela fait de l’expérience. »

De l’expérience il en manquera peut-être demain aux triple-sauteurs Melvin Raffin et Jean-Marc Pontvianne en lice pour un podium. Mais le taulier Mayer pourra les guider, lui qui s’avance tranquillement vers l’or continental. En espérant que sa deuxième journée soit aussi facile que la dernière ligne droite de Floria Gueï sur 400 m.

Tous les résultats.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment