Euro en salle

Melvin Raffin n’a pas réussi à rééditer sa performance des qualifications pour décrocher une médaille.

 

Les jeunes français Melvin Raffin (18 ans) et Jean-Marc Pontvianne (22 ans) n’ont pas réussi à accrocher une médaille lors de la finale des Championnats d’Europe en salle au triple saut, battus notamment par les vieux briscards Nelson Evora et Fabrizio Donato.

Premier et deuxième des bilans européens avant ces Championnats, Jean-Marc Pontvianne et Melvin Raffin pouvaient légitimement viser une médaille lors des Championnats d’Europe en salle de Belgrade. Surtout que les qualifications avaient parfaitement entretenu cet espoir avec le record du monde juniors en salle pour Raffin (17,20 m) et une belle régularité trouvée par Pontvianne (16,93 m).

Podium surprenant

Une régularité que le Français a une nouvelle fois montré en finale. Cependant, c’était sans compter sur le réveil des vieux briscards. Dès le deuxième essai, l’Italien Fabrizio Donato (40 ans) rebondissait  à 17,13 m, imité quelques minutes plus tard par le Portugais Nelson Evora (17,20 m, 32 ans). Le décor était planté et les Français restaient en retrait (16,92 m pour Raffin, 16,90 m pour Pontvianne).

Et alors que Donato économisait sa carcasse en faisant des impasses, les Français, ainsi que l’Allemand Max Hess, pourtant impressionnant en qualification (17,52 m) tentaient le tout pour le tout sur leurs derniers essais. Mais ni Raffin (5e, encore 16,92 m au 6e essai), ni Pontvianne (6e avec 16,90 m) n’arrivaient à refaire mieux et restaient à quai d’un podium, où Hess récupérait le bronze (17,12 m).

De quoi laisser de gros regrets à la délégation française qui comptait fortement sur au moins une breloque des tripleux.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment