Yoann Kowal

Yoann Kowal a explosé dans le dernier tour du 3 000 m steeple.

 

Les Français engagés au meeting Diamond League de Stockholm n’ont pas pu profiter  du plateau relevé pour faire des exploits. On retiendra cependant les quatrièmes places de Mélina Robert-Michon au disque et d’Aurel Manga sur 110 m haies.

La Française Rénelle Lamote s’était révélée il y a deux ans au plus haut niveau mondial en s’imposant sur le 800 m de Stockholm afin de remporter sa première étape de Diamond League. Le steepleur Yoann espérait peut-être l’imiter cet après-midi. Déjà reconnu après son titre de champion d’Europe 2014 et sa cinquième place aux derniers JO, le Périgourdin savait que la course proposée aujourd’hui en Suède pouvait lui permettre de jouer la gagne et son record personnel (8’12’’53). Parti prudemment comme lors de sa rentrée à Rome (8’15’’60), le Français était encore à la bagarre pour une deuxième place à l’entame du dernier tour avant de connaître un trou physique. « Je n’ai plus eu de jambes dans le dernier tour, a-t-il expliqué au micro de SFR Sports. Je termine vraiment dans la difficulté avec de très mauvaises sensations. »

Du mieux pour Robert-Michon

Finalement neuvième en 8’31’’53 (victoire pour le Marocain El Bakkali en 8’15’’01), le Français était loin de son objectif initial. Un résultat mitigé, à l’image des autres Français engagés en Suède aujourd’hui. Auteur d’un 48’’40 du côté de Genève, Mamadou Kassé Hann n’a pas réussi à faire mieux que 49’’72 cette fois sur 400 m haies (5e). Tout comme Samir Dahmani bloqué à 1’46’’09 (5e) sur 800 m.

Toujours en réglages après un début d’été un peu compliqué, la vice-championne olympique Mélina Robert-Michon trouvera, quant à elle, du positif dans sa sortie suédoise puisque, malgré sa quatrième place, elle réalise son meilleur jet depuis le début de l’été avec 61,91 m. Une belle sortie que retiendra également la jeune espoir Fanny Peltier. Pour sa première Diamond League, la Lyonnaise est arrivée septième du 200 m en 23’’31 (+1,1). « Je suis très contente de ce que j’ai fait, a-t-elle lâché au micro de SFR Sports. C’était une super expérience. »

L’expérience a dû, par contre, être très stressante pour Aurel Manga sur 110 m haies. Placé au couloir 6, le Français a vu le Britannique Pozzi puis le Sud-africain Alkana se faire disqualifier pour faux départ. Finalement bien parti pour son troisième départ, le Français a réalisé une faute sur la dernière haie qui le prive d’un podium (4e en 13’’30 avec +3,5).

Un vent qui a d’ailleurs perturbé le sprint puisque le Canadien Andre De Grasse a bouclé son 100 m dans le chrono stratosphérique de 9’’69 avec… +4,8 m de vent favorable.

Tous les résultats.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment