Cross Ouest-France

Florian Carvalho (dossard 135) sera l’atout numéro un du clan français lors du cross Ouest-France.

 

Liv Westphal, 9e des derniers Championnats d’Europe de cross et Florian Carvalho, champion de France du 1 500 m en titre, seront les têtes d’affiche ce dimanche de la 36e édition du Cross Ouest-France.

« Réunir tous les champion de France (du 1 500 m au trail) en titre sur la même photo. » Ca fait plus d’un an que l’idée trame dans la tête de Dominique Chauvelier, ex-international sur marathon, responsable du plateau du cross Ouest-France. Il y a un an, le timing s’était avéré trop juste. Mais pour cette 36e édition, il comptait bien réunir tous les tenants des titres nationaux 2016, de Mahiedine Mekhissi (champion de France du 3 000 m steeple), à Elodie Normand (championne de France du 1 500 m) en passant par Sylvain Court, champion de France de trail. Mais la belle photo ne sera pas complète. « Pour organiser une course, il faut un organisateur qui joue le jeu, des athlètes qui jouent le jeu et la Fédération qui joue le jeu. Si tu n’as pas les trois réunis, ce n’est pas possible. »

Un stage fédéral au même moment

Malgré un budget conséquent à distribuer pour composer le plateau (40 000 euros), pas mal manqueront à l’appel, la faute à des planifications différentes. « Si ça ne correspond pas aux programmes de course des athlètes, ça peut se comprendre, avance Chauvelier. Mais il y a également un stage fédéral en même temps qui est organisé au Portugal. On avait pourtant demandé à la FFA de le décaler. C’est dommage. Ce que je voulais c’était une belle photo. Ca, c’était du jamais vu ! »

Néanmoins, le plateau aura fière allure au bois de l’Epau du Mans, avec notamment les présences de Liv Westphal, neuvième des derniers Championnats d’Europe de cross et Florian Carvalho, vice-champion d’Europe 2012 du 1 500 m et l’un des meilleurs crossmen tricolore. Des Français qui pourront amplement défendre leurs chances puisque le plateau des athlètes étrangers a été revu à la baisse (en nombre) pour permettre une belle bataille. « Le but est que les Français jouent les podiums, avance Chauvelier. C’est un spectacle qu’on monte. On n’est pas obligé d’avoir les quinze premiers mondiaux sur 10 000 m. Si Westphal ou Carvalho se bagarrent pour le podium, tout le monde sera content. »

Un plateau monté pour les Français

Atteint de la malaria, Cornelus Kangogo, vainqueur cette année à la Corrida de Houilles (28’19) a dû déclarer forfait au dernier moment. Il est remplacé par l’Ethiopien Getanech Tamire Molla, auteur de 13’05’’59 l’année dernière sur 5 000 m, qui devrait jouer les premiers rôles avec le Burundais Thierry Ndikumwenayo. Dans ce contexte relevé, de nombreux Français pourront également tirer leur épingle du jeu à l’image de Yohan Durand, Benjamin Malaty ou encore Mickaël Gras.

Chez les femmes, même constat avec la Bahreïnie Bontu Edao, les Ethiopiennes Adanech Anbesa Deysa, Adanech Mekonen, Chaltu Negasa et les Françaises Aurore Guérin, Sophie Duarte ou Laurane Picoche, qui devraient se mêler à la lutte pour les places d’honneur.

Baptiste Mischler et Sylvain Court au rendez-vous

De plus, il sera intéressant de suivre les performances de Sylvain Court, champion du monde de trail en 2015, qui viendra s’essayer sur un terrain de jeu peu commun pour lui ou encore les premiers pas sur ce cross pour Baptiste Mischler, quatrième des derniers Championnats du monde juniors sur 1 500 m. « Le but est de mettre les athlètes en valeur », répète Chauvelier.

Des athlètes qui auront le droit à un parcours quelque peu modifié puisque un faux-plat boueux a été ajouté au parcours initial. « J’ai fait mettre en place une zone de boue en faux-plat qui se termine par trois troncs d’arbre, explique le responsable du plateau. Ca va être spectaculaire. On a labouré pour éviter que ça soit un cross monotone comme on le voit souvent. Ca va être un endroit stratégique qui va casser le rythme. »

Et permettre pourquoi pas à un Français ou une Française de s’imposer.

Christelle Daunay et Denis Brogniart sur 10 km
La veille du cross Ouest-France, plus de 4 300 coureurs s’élanceront sur le 10 km de la ville du Mans. Parmi eux, la recordwoman de France du marathon Christelle Daunay, qui ne souhaite plus courir dans les labours pour éviter les blessures mais qui reste attachée au Ouest-France. « J’ai dû rater un ou deux cross Ouest-France en 30 ans. J’y vais pour faire une bonne séance et travailler l’attitude et le relâchement en course. » L’autre guest-star de la course sera l’animateur télé Denis Brogniart. Habitué des émissions de sports, le présentateur de Koh-Lanta a répondu favorablement à l’invitation de Dominique Chauvelier.

Pour lire notre dernier article sur Christelle Daunay.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment