Alexis Miellet

Alexis Miellet a terminé deuxième du cross d’Arnay-le-Duc.

 

Premier gros rendez-vous dans les labours de la saison, le cross Fuchey d’Arnay-le-Duc a permis à une partie de l’élite française et notamment des espoirs, de se jauger à une semaine des cross de sélections pour les Championnats d’Europe. A ce petit jeu, c’est Alexis Miellet qui a fait la meilleure impression en terminant deuxième derrière le Kenyan Daniel Kemoi.

Chaque saison, les coureurs habitant à l’est de la France se donnent rendez-vous à Arnay-le-Duc pour le fameux cross Fuchey du 11 novembre. Et comme cette zone de l’hexagone est particulièrement fleurie en coureurs de talents, on assiste toujours à de très belles courses. Surtout quand en plus des locaux, certains des meilleurs espoirs viennent jouer aussi. Pour aujourd’hui, malgré les conditions difficiles de pluie – on dira des vraies conditions de cross – ils étaient nombreux à pouvoir jouer les premiers rôles.

Une belle densité

D’ailleurs, pendant un kilomètre la jolie troupe se regardait avec une pléiade d’internationaux jeunes (Félix Bour, Fabien Palcau, Mohamed-Amine El Bouajaji, Mehdi Belhadj, Mehdi Frère, Anthony Pontier…) avant que le Kenyan Kemoi ne prenne le large. Derrière, tout le monde se regardait avant qu’Alexis Miellet ne se charge de lancer la poursuite. « C’est parti lentement car il y avait une belle densité, expliquait Miellet. Quand le Kenyan est parti on a laissé faire avant que je prenne mes responsabilités au bout de 3 km. »

A ce moment-là, seuls Mohamed-Amine El Bouajaji et Félix Bour prenaient la foulée du miler, avant que d’autres coureurs ne reviennent avec notamment Fabien Palcau. « On s’est allumés pendant plusieurs bornes, lâchait Palcau, vice-champion d’Europe juniors en 2015 et de retour à un très bon niveau après une saison 2016 compliquée. Il ne m’a pas manqué grand-chose dans le final. »

Miellet au sprint devant El Bouajaji

En effet, alors que le Kenyan caracolait toujours devant, Miellet et El Bouajaji se jouaient la victoire au sprint, alors que Palcau calait à 600 m du but. Finalement, c’est Alexis Miellet qui prenait la deuxième place (23’23) sur les talons de Kemoi (23’19 pour 7,850 m) devant Mohamed-Amine El Bouajaji (23’24) et Fabien Palcau (23’31), soit trois candidats pour une place en équipe de France espoirs pour les Europe de cross la semaine prochaine. « J’étais en confiance avant la course à la vue de mes entrainements, expliquait Miellet. Ca confirme mes bonnes séances. Maintenant place à la sélection où j’espère me qualifier pour une cinquième fois de suite aux Europe. »

Un souhait auquel aspire également Fabien Palcau. « Je suis vraiment content car j’ai pu me bagarrer avec les meilleurs. Le stage avec l’équipe de France m’a fait monter la forme. Ca me rassure avant les Europe même si je sais qu’il y aura du monde pour la sélection. »

Claude-Boxberger première Française

Du beau monde, il y en avait également chez les filles, ou derrière la Kenyane Mercyline Jeronoh (victorieuse en 18’28 pour 5km450), c’est la locale Ophélie Claude-Boxberger qui a terminé deuxième (18’34) devant l’Amiénoise Lea Plumecoq (19’00) et les jeunes Tifenn Piolot-Doco (19’02, espoir) et Julie Lejarraga (19’11, junior). De quoi annoncer de belles courses de sélection la semaine prochaine au cross de l’Acier pour les seniors femmes, à Montauban pour les espoirs et à Gujan-Mestras pour les juniors (le 26 novembre).

Une sélection à laquelle ne participera pas Félix Bour. Cinquième aujourd’hui, le Meusien est engagé demain dans un cross en banlieue de Nancy avec notamment Benjamin Choquert et Nicolas Witz.

Résultats

As Hommes (7,850 km)

  1. Daniel Kemoi (KEN) 23’19
  2. Alexis Miellet 23’23
  3. Mohamed-Amine El Bouajaji 23’24
  4. Fabien Palcau 23’31
  5. Félix Bour 23’44
  6. James Theuri 23’51
  7. Benjamin Cheruiyot 23’56
  8. Ezechiel Nizigiyimana (BDI) 24’01
  9. Mehdi Frère 24’03
  10. Ezekiel Meli (KEN) 24’04

As Femmes (5,450 km)

  1. Mercyline Jeronoh (KEN) 18’23
  2. Ophélie Claude-Boxberger 18’34
  3. Lea Plumecocq 19’00
  4. Tifenn Piolot-Doco 19’07
  5. Julie Lejarraga 19’11
  6. Francine Niyonizigiye (BDI) 19’49
  7. Blandine Ducret-Bitzner 19’53
  8. Pauline Dardar 19’58
  9. Mélanie Lustremant 20’01
  10. Floriane Quesada 20’04

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment