Coupe de France

Le sauteur à la perche Mathieu Collet sautait aujourd’hui en longueur pour compléter l’équipe de l’Entente Athlétique Grenoble qu’il forme en partie avec l’international Bastien Auzeil (à droite).

 

Alors que l’ensemble des athlètes ayant participé aux Jeux olympiques de Rio sont en vacances sportives, certains à l’image de Mélina Robert-Michon et Bastien Auzeil ont repoussé le farniente pour participer ce week-end à la Coupe de France des spécialités et relais à Niort. L’occasion de se mélanger aux plus jeunes dans une ambiance festive.

Alors qu’ils pourraient se ressourcer chez eux loin des pistes d’athlétisme, certains athlètes de l’équipe de France ont fait le déplacement ce week-end à Niort pour participer à la Coupe de France des spécialités et relais. Cette compétition par équipes regroupe à chaque début de saison, les clubs français qui ont la possibilité d’aligner des équipes de quatre athlètes dans tous les lancers, sauts et quelques courses. Et pour Mélina Robert-Michon, vice-championne olympique du disque à Rio, il n’était pas question de manquer cet événement, malgré la fatigue accumulée depuis les Jeux. « Je suis au repos depuis trois semaines, expliquait-elle. Je suis encore fatiguée mais c’est une compétition que j’aime bien. C’est l’occasion d’être en équipe et de passer un week-end ensemble, d’échanger. »

« On est suffisamment en individuel toute l’année »

Egalement présent à Rio, le décathlonien Bastien Auzeil est également un habitué de cette épreuve de début de saison. « C’est toujours un bon moment. J’y participe chaque année. Ca permet de partager quelque chose avec le club. On est suffisamment en individuel toute l’année pour faire une compétition par équipes et l’apprécier. » 

Mais contrairement aux jeunes qui ont repris l’entrainement depuis un mois, les cadors sont encore en vacances. « Je n’ai pas encore repris et je reprendrai vraiment en novembre, avoue d’ailleurs Auzeil. « C’est l’occasion de faire une compétition où on va s’amuser, ajoute Florian Labourel, multiples médaillés aux Championnats de France. Tout le monde arrive avec les moyens du bord. »

Les relais comme point d’orgue

L’essentiel est de toute façon ailleurs à l’image de l’international Jérémy Lelièvre, enchainant dans la même journée un concours de hauteur, un de lancer du poids et un relais medley avec son club de Vernon.

Des relais qui étaient d’ailleurs comme chaque année très attendus d’autant plus que deux nouveaux avaient été ajoutés au programme avec des 4×100 m (110 m pour les garçons) haies et des relais medley (1200-400-800-1600 m) de quoi faire monter l’ambiance. L’histoire retiendra que l’Entente Sud Lyonnais avec Iman Jean, Diane Marie-Hardy, Maissane Dilhalaoua et Carine Allard ont remporté le premier relais 4×100 m haies organisé en France et qu’elles détiennent par la même occasion la meilleure performance française avec 60’’07.

Coupe de France

La jeune Marine Aubry a réussi une remontée incroyable sur le 4×1000 m pour offrir le titre à son club de l’Aj Blois-Onzain.

 

Finalement, le seul bémol était le froid qui faisait regretter l’époque où cette compétition avait lieu en mai. « Je déplore qu’elle ait été décalée, lâchait Florian Labourel. C’était sympa et utile car ça faisait une vraie compétition de bon niveau en mai. Mais ça reste une bonne occasion de se retrouver. »

L’occasion de se retrouver et d’entrevoir les talents de demain, à l’image de la cadette Marine Aubry, internationale sur 2 000 m steeple et auteure d’une remontée incroyable sur le 4X1000 m pour offrir le titre à ses copines de l’Aj Blois-Onzain.

Des jeunes, des vieux, des champions, la Coupe de France réussit chaque année un joli medley.

Tous les résultats.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment