Christelle Daunay

Christelle Daunay a remporté le titre de championne de France de 10 km.

 

La recordwoman de France du marathon a remporté un nouveau titre de championne de France de 10 km (32’35) ce samedi à Langueux (18 juin). De quoi se tourner sereinement vers les Championnats d’Europe d’Amsterdam et les Jeux olympiques. Réactions.

– Track and Life : Christelle, dans quelles dispositions avez-vous abordé ce Championnat de France ?

« Je n’étais pas en super forme dans le sens où j’ai fait une grosse séance encore mercredi. Après j’ai relâché parce qu’il fallait que j’arrive avec un minimum de jus ici pour me faire plaisir et pour batailler. Et puis je voulais faire un chrono un peu inférieur à celui de Manchester (32’23 le 23 mai), donc moins de 32’20.

« Au cinquième kilomètre je suis passée en mode séance »

– Racontez-nous votre course.

Je voulais partir sur les bases de 32’30 sur la première partie de course, et j’aurais aimé finir sur des bases un peu plus élevées (elle a terminé en 32’35). Mais je suis partie plus vite, car il fallait aussi gérer l’adversité en restant au contact. Si j’étais partie trop loin je ne serais jamais revenue. Au cinquième kilomètre, je suis passé en mode séance. J’ai profité de la descente et du public pour me relâcher, profiter de l’engouement. Et après je me suis dit que je n’avais rien à perdre, que si je me faisais passer ce n’était pas grave. J’ai joué le jeu de la victoire mais je savais qu’à tout moment je pouvais me faire dépasser parce que ce sont des filles qui peuvent réattaquer très fort. Je me suis plutôt concentrée sur moi.

– Voilà une bonne performance à quelques semaines des grandes échéances de la saison.

Je suis très contente, c’est de bon augure pour la suite. J’ai eu de bonnes sensations malgré les séances d’entrainement. Maintenant, il ne faut pas que je tombe malade et il faut que je récupère. Je réenchaine dès le milieu de semaine la préparation pour Amsterdam.

« Je continue de mixer l’entrainement vite et la prépa marathon »

– A quoi va ressembler votre préparation jusqu’au marathon des Jeux olympiques ?

Je continue de mixer du travail un peu plus rapide en vue du 10 000 m et la prépa marathon. Je ne me concentrerai sur la prépa marathon qu’après Amsterdam (où elle s’alignera sur 10 000 m). Il me restera cinq semaines. Là, j’ai trois semaines où je vais mettre encore un peu de marathon et un peu de vitesse.

– Allez-vous participer aux Championnats de France Elite la semaine prochaine à Angers ?

Je n’irai pas aux Championnats de France Elite. J’ai fait les France de 10 000 m (victoire en 32’43 »38 le 27 avril) et puis sincèrement, le 5 000 m ne me servirait pas à grand-chose car je perdrais un petit peu de temps sur ma préparation, sauf si je l’abordais comme une séance comme je l’ai fait aujourd’hui. Mais sur le plan fédéral, je n’ai pas d’obligation. Je préfère donc aller me faire une bonne sortie longue pour la suite. »

Theuri champion de France
Chez les hommes, on attendait Hassan Chahdi (3e en 29’36) et Yohan Durand (plus loin en 30’31), mais on a vu James Theuri (premier Français en 28’55). Le pensionnaire de la SCO Sainte-Marguerite s’est longtemps accroché au peloton des coureurs des hauts plateaux pour remporter le titre de champion de France. Le jeune Mickaël Gras devient vice-champion de France en 29’19.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment