Monde juniors Valette

Laura Valette a remporté sa série sur 100 m haies.

 

Tous les athlètes français présents ce matin sur le stade de Bydgoszcz se sont qualifiés pour le tour suivant, à l’image de Lukas Moutarde, costaud mentalement au javelot et de Laura Valette, vainqueure de sa série du 100 m haies.

Huit sur huit. La délégation française a enregistré un 100 % de réussite ce matin lors de la quatrième matinée des Championnats du Monde juniors. Une belle réussite liée à une énorme envie d’en découdre pour des athlètes qui, pour la plupart, se languissent dans leur hôtel depuis une dizaine de jours. Premières en piste, les hurdleuses ne tremblaient pas. Sarah Koutouan (3e en 13’’71) et Laura Valette (1ere en 13’’25) franchissaient sans problème le cut des qualifications. « C’est une bonne rentrée, glissait Valette. J’ai eu un peu peur sur le départ donc je n’en ai pas fait un bon. Après, je vois que j’ai de la concurrence à droite du coup j’arrive à relancer. C’est encourageant pour la demi-finale (samedi à 17h15) ! »

Moutarde toujours au rendez-vous

De deux sur deux, puis quatre sur quatre quand, quelques minutes plus tard, Lukas Moutarde et Nawal Meniker se qualifiaient à leur tour. Le premier nommé répondait une nouvelle fois présent en grand championnat en battant son record personnel pour s’inviter en finale du javelot. « Je pense que j’ai marqué des points pour demain, lançait Moutarde, qui a réussi la performance de qualification lors de son dernier essai (73,18 m). J’ai montré que je n’avais pas la meilleure perf d’engagement mais que je pouvais faire une performance comme ça au dernier essai. Je suis vraiment content de l’avoir fait. »

Monde juniors Guillaume

Ilionis Guillaume a attendu son troisième essai pour réaliser 13,37 m.

 

Meniker, quant à elle, n’a pas eu besoin de forcer son talent puisque les concours de qualification de la hauteur se sont arrêtés à 1,80 m. « J’étais prête à tenter 1,84 m (barre de qualification), expliquait-elle. J’étais motivée. J’ai tout passé du premier coup mise à part 1,80 m. Je me sens bien, j’ai les jambes, donc je pense que ça devrait aller en finale. »

Frayeur pour David et Guillaume

Finalement, les frayeurs sont venues du sautoir du triple saut. Après avoir mordu leurs deux premiers essais, Yanis David (2e de son groupe de qualification avec 13,18 m) et Ilionis Guillaume (1e de son groupe avec 13,37 m), sautaient loin – la peur du vide sûrement – pour se qualifier dans le money-time. Une perte d’énergie que Yanis David pourrait payer ce soir puisqu’elle sera en finale de la longueur.

Une après-midi où on pourra également retrouver les sprinteuses Cynthia Leduc et Estelle Raffaï. Sérieuses en séries du 200 m (23’’75 pour Leduc et 23’’52, record personnel pour Raffaï), les deux Françaises auront l’occasion de sortir un exploit en demi-finale pour atteindre le dernier étage.

Cassandre Beaugrand forfait
Engagée sur le 5 000 m des Championnats du Monde juniors qui aura lieu ce samedi, la triathlète Cassandre Beaugrand a décidé de déclarer forfait. Repêchée pour les Jeux olympiques, (comme Audrey Merle qui a profité de la blessure d’Emmie Charayron) à la suite d’une redistribution d’un quota à la Fédération française de triathlon, elle a logiquement privilégié l’entrainement et la récupération en vue du plus grand événement sportif mondial. Elsa Racasan sera donc la seule tricolore au départ du 5 000 m.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment