Ludovic Besson

Ludovic Besson a été impérial lors des Championnats de France juniors d’épreuves combinées.

 

L’international junior Ludovic Besson s’est imposé sur le décathlon juniors des Championnats de France d’Epreuves combinées à Saint-Renan après un combat titanesque avec ses concurrents.

Cinq juniors français au-delà des 7 500 points au décathlon… Les Championnats de France d’épreuves combinées de Saint-Renan ont été le théâtre ce week-end de deux jours de folie, où l’épreuve masculine des juniors a été l’épicentre du spectacle. Ils étaient plusieurs à prétendre aux Championnats d’Europe juniors de Grosseto et ils ont été cinq jusqu’au bout à la bagarre. Finalement, c’est peut-être le plus attendu de tous qui s’est imposé en la personne de Ludovic Besson, 13e mondial l’année dernière chez les juniors et vice-champion du monde cadets en 2015. Avec 7 710 points, le Francilien a devancé Axel Clément (7 615 points) et Makenson Gletty (7 586 points), qui était jusque-là le leader au bilan. « Je suis fier de mon week-end, lâchait Besson de retour à son meilleur niveau après une saison 2016 gâchée par une blessure au genou. C’était un gros week-end avec une énorme concurrence. J’étais venu pour me qualifier pour les Europe. Je repars avec la victoire et un énorme total pour lequel je n’étais pas forcément venu. »

« Un niveau incroyable »

Poussé dans ses retranchements, Ludovic Besson a été comme souvent énorme aux lancers (16,40 m au poids, 46,17 m au disque et 52,93 m au javelot) afin de résister à ses compatriotes, dont Axel Clément, auteur d’un excellent 4,94 m à la perche. « J’ai vu qu’il fallait m’employer pour gagner aujourd’hui, avoue Besson. Je suis content de voir que le travail effectué depuis cet hiver a payé. »

Effectivement, il ne fallait mieux pas s’endormir durant ce week-end, puisque derrière les trois premiers, qui ont validé leur ticket pour Grosseto, deux autres Français étaient dans les clous (minima à 7 200 pts) à l’image de Clément Foucat (4e avec 7 565 pts) et Karly Maisonneuve (5e avec 7 544 points). « Le niveau était juste incroyable, il n’y a pas d’autres mots, glisse Besson. Les cinq premiers rentrent dans le Top 10 européen (Karly Maisonneuve se retrouve 8e européen et 11e mondial…). Ce week-end a été une quête. »

Ndama et Pineau confirment

Une quête que tous les athlètes engagés à Saint-Renan ont tenté d’aller chercher. Chez les cadettes, Margot Temines n’est pas passée loin des minima pour les Mondiaux de sa catégorie en s’imposant sur l’heptathlon avec 5 273 points (contre 5 300 pts). Alors que ses camarades Steven Fauvel-Clinch (7 390 points) et Florian Fourre (7 189 points) seront du voyage au Kenya (minima 7 100 pts).

C’est aussi passé chez les juniors filles pour Solene Ndama et Elisa Pineau qui avec respectivement 5 657 points et 5 457 points ont validé leur ticket pour les Europe juniors (minima 5 300 pts).

L’espoir Cassandre Aguessy-Thomas verra également un championnat international cet été mais du côté de Bydgoszcz, puisqu’elle s’est imposée avec 5 716 points (minima 5 600 pts). Même résultat pour Axel Hubert qui a aussi décroché sa qualification pour les Europe espoirs en portant son total à 7 526 points (minima 7 500 points).

De quoi boucler un beau week-end d’épreuves combinées en Bretagne où neuf tricolores ont assuré leur place en équipe de France. « Il y a quelque chose à aller chercher à Grosseto, conclut Ludovic Besson. Mais je vais rester la tête sur les épaules et juste essayer de prendre un maximum de plaisir avec le maillot de l’équipe de France. »

Tous les résultats.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment