Teddy Tamgho aux Championnats de France Elite

Teddy Tamgho a remporté le triple saut avec 16m98.

 

La deuxième journée des Championnats de France Elite a été très animée avec notamment le retour de Teddy Tamgho au triple saut et les 8m23 de Kafétien Gomis à la longueur.

Après que son nom a filtré de la liste des engagés du triple saut, le retour de Teddy Tamgho dans les bacs à sable ne faisait quasiment plus de doutes. Le champion du monde 2013 les a complétement levés en s’imposant avec un triple bond à 16m98 devant Harold Correa (16m91) et Benjamin Compaoré (16m88). « C’est l’une de mes meilleures rentrées, souriait Tamgho. Il fallait que je me libère de ce retour. »

8m23 record pour Kafétien Gomis

Un sautoir qui avait déjà connu des chaleurs quelques heures plus tôt. Seulement troisième à l’orée du dernier essai, Kafétien Gomis sortait son fameux sixième essai pour s’envoler à 8m23, record personnel et minima pour les Monde de Portland (performance également prise en compte pour les JO). « J’arrive encore à battre mon record à presque 36 ans, se surprenait Gomis. C’est juste dans la continuité de ce que je fais depuis 2014. » Derrière lui, le jeune Raihau Maiau s’emparait de l’argent (7m99) devant Salim Sdiri (7m79) pour qui c’était les derniers championnats de France en salle.

Autre grand moment attendu, le 60 m haies masculin était finalement qu’un cavalier seul de Pascal Martinot-Lagarde. Forfait pour cause d’une petite gène à l’ischio-jambier, le tout récent recordman de France de la discipline, Dimitri Bascou, laissait un boulevard à son compatriote. En 7’’47, Martinot-Lagarde démontrait un bon état de forme en vue des Championnats du monde de Portland.

Lemaitre emmène Zeze

Le niveau international était également en vue avec Christophe Lemaitre. Dejà auteur de la meilleure performance mondiale de la saison sur 200 m à Metz il y a huit jours, le Savoyard récidivait en rabotant son record d’un centième (20’’43). Bien accroché dans la foulée de Lemaitre, Mickaël-Meba Zeze explosait son record personnel (20’’54). « Je suis super content, livrait Zeze. Je ne pensais pas faire un chrono pareil. »

De la surprise qui émanait également des visages de Dimitri Pasquereau (1’49’’31), vainqueur du 800 m (2e derrière l’Algérien Benmahdi 1’48’’33) et d’Alexandre Saddedine, auteur d’une course intelligente sur le 1 500 m (3’46’’76) pour coiffer sur la ligne Sofiane Selmouni (2e Français en 3’46’’88) et Samir Dahmani (3’47’’17). « Il me restait pas mal de jus sur la fin, expliquait Saddedine. A trois tours de l’arrivée, je me suis calé dans la foulée de Samir et Sofiane. » Une tactique également employée par Pasquereau. « J’ai fait une course juste, lâchait le Nantais. J’ai profité de l’absence des cadors pour saisir ma chance. »

Première pour Emma Oudiou

De la chance, il n’en a pas fallu pour l’espoir Emma Oudiou sur le 3 000 m. Bien installée dans la foulée de Claire Perraux (qui a finalement abandonné), la protégée de Thierry Choffin accélérait dans les derniers 500 m pour décrocher son premier titre national. « Le but était de maitriser la course tout en gardant un peu sous le pied pour les France de cross dans une semaine (cross court). »

Les Championnats de France de cross pour les uns et les Championnats du monde en salle de Portland pour les autres comme le spécialiste des épreuves combinées Kevin Mayer. Auteur de deux records au poids (15m97) et au 60 m (6’’95), l’international français a chuté sans gravité sur les haies. Pas de quoi lui enlever le sourire après un week-end réussi. « Je prends un mauvais départ sur le 60 m haies donc j’essaie de rattraper et j’arrive trop vite sur la dernière haie, expliquait Mayer. Mais, mes deux records prouvent que je suis la bonne voie. »

Une voie olympique qui passera cet été par les prochains Championnats de France Elite à Angers.

 

Retrouvez toutes les photos des Championnats de France Elite en salle.

Tous les résultats.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment