Bob Tahri

L’international Bob Tahri a proposé un projet pour relancer le demi-fond en France.

 

L’international français, médaillé de bronze des Mondiaux 2009 sur 3 000 m steeple, a proposé ses services à la FFA lors de l’intersaison pour reprendre en main le demi-fond français. Une proposition qui n’a, pour l’heure, pas abouti.

Du haut de ses 38 ans, de ses 41 sélections en équipe de France A et de ses dix médailles internationales, Bob Tahri a de l’expérience à revendre depuis ses débuts à haut niveau en 1998. Victime d’une rupture totale du tendon d’Achille droit lors du meeting de Monaco le 21 juillet dernier, le Français, médaillé de bronze mondial en 2009 sur le 3 000 m steeple, a donc passé l’été loin des pistes d’athlétisme.

Mise en avant des entraineurs personnels

Une mauvaise habitude pour le Messin, très souvent blessé lors des dernières saisons. Un temps, qu’il a investi, en passant plusieurs diplômes (Brevet d’Etat 2e degrés, DU en nutrition, préparation physique et mentale) et en se plongeant dans l’organisation même de son sport. Des notes, des réflexions, des discussions, ont abouti à un projet que le Français a présenté à la Fédération française d’athlétisme pour relancer le demi-fond.

Néanmoins, malgré certaines propositions comme l’élargissement du nombres d’athlètes suivis pour créer une plus grande base, le retour à des minima plus faciles, le soutien et la mise en avant des entraineurs personnels ou encore une relance du demi-fond féminin, entre autres, le projet n’a pas été retenu par la DTN puisque, entre temps, ce sont Patricia Djaté-Taillard et Gilles Garcia qui ont été nommés manager national du demi-fond à la place de Philippe Dupont.

Retour à l’entrainement

D’ailleurs, les deux parties semblent un peu dans l’incompréhension puisque le champion n’apparaît ni sur les listes de haut niveau (il est pourtant vice-champion de France Elite du 3 000 m steeple), ni dans le listing des intervenants en demi-fond auprès de la FFA. Dommage, quand on sait ce que peuvent apporter d’anciens athlètes de haut niveau dans une équipe technique.

Dans tous les cas, les prochaines assises du demi-fond prévues en décembre devraient permettre de faire avancer les choses. Alors que pendant ce temps là, Bob Tahri, qui aurait certainement arrêté sa carrière en cas de mission à la FFA, à presque 39 ans, aura repris le chemin de l’entrainement.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

  1. Schwindenhammer
    Répondre

    A priori on parlait plus d’une rupture partielle du tendon à moins que voyant le rythme trop élevée de sa course à Monaco il décidait de mettre le clignotant et de prétexter une blessure

Post a comment