Benjamin Malaty

Benjamin Malaty a terminé 11e du marathon de Berlin.

 

Premier Français au marathon de Berlin (11e), Benjamin Malaty a terminé dans les mêmes eaux que lors de sa précédente sortie à Paris en 2h13’10.

Benjamin Malaty se savait en forme en cette fin de mois de septembre. Rassuré et remis sur pied après ses 2h13’06 réussis en avril dernier dans les rues de Paris (voir article), le Français espérait battre son record personnel (2h12’00) à Berlin aujourd’hui. Pour ça, il avait décidé de prendre moins de risques qu’il y a cinq mois pour partir sur une allure plus mesurée autour de 65′-65’30 au semi-marathon. Bien placé dans un groupe d’une dizaine de coureurs avec notamment Jean-Damascene Habarurema, Malaty passait en 1h05’47 au semi-marathon.

Abandon pour Habarurema

D’ailleurs, jusqu’au 30e, il était toujours sous la barre des 2h12. Mais, usé par un parcours détrempé, le Français connaissait une fin de parcours plus compliquée, et son allure baissait entre le 35e et le 40e km (5 km parcourus en 16’26). Il bouclait finalement les 42,195 km en 2h13’10, à quatre secondes de son temps parisien du mois d’avril, signant une belle régularité à ce niveau.

Derrière lui, les Français ont connu une journée compliquée. Jean-Damascène Habarurema a abandonné après le 25e kilomètre, alors que Paul Lalire, venu pour faire mieux que ses 2h17’55 de Paris a finalement terminé en 2h20’07. Plus loin, alors que Adrien Guimar, pourtant bien parti a abandonné avant le 40e km, on notera les 2h24’55 de Yohann Pruvot et les  2h27’49 du vétéran Driss El Himer, auteur de 2h06’48 en 2003.

Benjamin Malaty : 5 km : 15’36 / 10 km : 31’09 / 15 km : 46’47 / 20 km : 1h02’27 / semi : 1h05’47 / 25 km : 1h18’01 / 30 km : 1h33’49 / 35 km : 1h49’32 / 40 km : 2h05’58 .

Le fantôme d’Hassan Chahdi
En jetant juste un regard sur les résultats, un nom est vite sorti du lot. Annoncé à la 39e place en 2h19’24, Hassan Chahdi paraissait loin de son niveau de Paris où il avait signé un chrono de 2h10’20. L’explication ? Le Français n’était pas au départ à Berlin. Un temps inscrit, Chahdi est depuis de nombreuses semaines parti sur un autre programme. Mais son dossard a été attribué à un athlète allemand.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment