Antoine Riou

Etudiant en STAPS à Amiens, Antoine Riou s’entraine la semaine au stade Urbain Wallet.

 

Champion de France juniors du lancer de poids ce week-end à Nantes, l’Abbevillois Antoine Riou (18 ans) est déjà tourné vers l’été et les championnats du monde de sa catégorie.

En tête des bilans juniors du poids avant son week-end nantais, avec 17m77 (le 31 janvier à Nogent-sur-Oise), Antoine Riou se savait attendu. D’ailleurs, dès son entrée dans le concours (17m44), l’Abbevillois plaçait le curseur assez haut pour éviter toute concurrence. « J’ai fait un bon premier jet mais j’aurais bien voulu tuer le concours. Ensuite, je m’endors un peu. Mais quand Jordan Guehaseim (CA Montreuil 93) a dépassé les 17 m (17m39), ça m’a réveillé. »

Stage à Boulouris puis match international à Padoue

S’en suivait un cinquième essai à 17m34 avant un ultime jet libérateur à 17m80 (poids de 6 kg), record personnel dépassé de trois petits centimètres. « Je savais que j’avais gagné donc j’étais libéré sur mon dernier lancer, explique Riou. On lance toujours mieux quand on est relâché. Même si j’étais un peu déçu de la performance. »

Une médaille d’or qui lui permet de faire le doublé après son titre en plein air la saison passée à Albi (premier avec 17m16). Et qui lui offre un voyage à Padoue (Italie) pour participer à un match international. « Je sais que je vais faire le poids mais je ferai peut-être aussi le disque (il y a un match en salle et un match de lancers longs le 27 février). »

Une décision de la FFA qui lui plairait puisque le disque (record : 53m66 au disque de 1,75 kg)  reste sa priorité. « Je préfère le disque, avoue-t-il. Je me sens mieux dans cette discipline et je la trouve plus gracieuse. »

Doubler le disque et le poids aux Monde juniors

De la grâce qu’il espère trouver dès cet été pour remplir son gros objectif de l’année. « L’objectif de la saison est de se qualifier pour les Championnats du monde juniors (19 au 24 juillet à Bydgoszcz en Pologne) au poids (minima : 18m90) et au disque (57m50). J’ai été très régulier à 17m50 au poids cet hiver. Je suis entré en STAPS à Amiens (faculté de sports) à la rentrée ce qui m’a permis de passer de cinq entrainements par semaine à sept ou huit avec beaucoup plus de travail qualitatif. Je sens que j’ai passé un cap cette saison. »

Actuellement en stage avec l’équipe de France à Boulouris (83), le protégé de Freddy Servant du côté d’Abbeville (80), se prépare pour clôturer au mieux sa saison hivernale. « Les objectifs sont déjà remplis avec ma victoire aux France et ma qualification pour le match. Je n’avais pas d’objectifs métriques cet hiver. Mais je pense qu’il ne me manque pas grand-chose pour passer les 18 m. Ca serait bien de les faire lors du match, devant les sélectionneurs. »

De quoi faire un premier appel du pied au staff tricolore en vue du rendez-vous polonais.

 

Photo de Une : copyright : Alain Rubin

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment