10 km Sport 2000

L’international Hassan Chahdi a remporté le 10 km Sport 2000.

 

Sur un parcours taillé pour aller vite à Moirans (38), l’international Hassan Chahdi a réalisé la meilleure performance française depuis 2010 sur 10 km en s’imposant en 28’36. Un peu plus loin, le champion d’Europe du 3 000 m steeple (2014) Yoann Kowal a bouclé la distance en 29’12.

A la vue des conditions climatiques de ce samedi (pluie et froid), Benoit Calandreau et ses équipes ont dû avoir peur que la deuxième édition du 10 km Sport 2000 de Moirans ne soit gachée. Mais comme par magie, ce dimanche matin, tout était réuni pour que les performances soient au rendez-vous. La pluie avait laissé place au soleil et malgré un petit vent frais, les athlètes n’avaient pas beaucoup d’excuses si le chrono n’était pas là.

Un départ en 2’44 au km

En ajoutant au départ deux internationaux chevronnés comme Hassan Chahdi et Yoann Kowal et un lièvre de luxe en la personne de James Theuri, les organisateurs pouvaient être sereins quant à l’issue positive de la course. D’ailleurs, dès le premier kilomètre, l’allure annonçait de grandes choses puisque Hassan Chahdi prenait les commandes laissant le lièvre de côté. « Je me sentais bien, lâchait celui qui sera en lice lors du prochain marathon de Paris. Comme il y avait du vent, on allait forcément ralentir à un moment donc j’ai préféré partir un peu plus vite pour prendre un peu d’avance. »

Après un passage en 2’44 au premier kilomètre, seuls Yoann Kowal et le Kenyan Charles Kiplangat Korir restaient accrochés aux basques de Chahdi. En grande forme, le triple champion de France de cross en titre maintenait le rythme pour passer en 14’25 au 5 000 m. Et alors que Yoann Kowal donnait un coup de main pendant un kilomètre, c’est bel et bien Hassan Chahdi qui allait s’imposer après une belle attaque à deux kilomètres de la ligne. En 28’36, le Français réalisait la meilleure performance française de la saison sur 10 km (14e performance française de tous les temps, 13e sans le Franco-Suisse Julien Wanders), et battait par la même occasion son record sur la distance. « Ca fait plaisir. J’étais venu sans me prendre la tête. L’important était de faire un chrono et de profiter des gens. C’est la première fois officiellement que je fais moins de 29’ mais j’étais passé en 28’38 lors de mon record au semi de Paris (1h01’42 en 2015). Là, c’était assez roulant donc c’était agréable ! »

Kowal déçu, Navarro titrée

Moins de 29’, c’est également ce qu’envisageait Yoann Kowal. Mais comme à Houilles (voir article) au mois de décembre dernier, le spécialiste terminait déçu. « A chaud, j’étais énervé parce que je trouvais que c’était parti trop vite, expliquait Kowal finalement troisième en 29’12, juste derrière Kiplangat, deuxième en 28’45. On devait partir en 2’52, maximum 2’50. Mais on est passés en 2’44. C’était vraiment plus vite que ce que j’avais prévu. Mais ce n’est pas ça qui fait que tu cours en moins de 29’ ou pas. Aujourd’hui, j’ai sauté encore une fois à trois bornes de l’arrivée malgré des super séances. Je ne suis pas un coureur de 10 km. C’est ma bête noire (lire interview complet)!

10 km Sport 2000

Le champion d’Europe du 3 000 m steeple 2014 Yoann Kowal a terminé troisième.

 

Quatrième en 30’45, Alexandre Bourgeois conservera de son côté un grand souvenir de Moirans puisqu’il remporte le titre universitaire. Alors que chez les femmes, c’est l’internationale juniors Lea Navarro qui décroche le titre national en 36’25. « Ce dix bornes c’était pour lancer la saison estivale, lâchait Navarro  quatrième au scratch, à distance de la Kenyane Susan Kipsang Jeptooo, victorieuse dans le temps canon de 32’36. Je suis un peu déçue car je l’avais préparé sur moins de 36’. Après, le vent n’a pas trop aidé et les mecs se sont planqués derrière moi ! »

Un peu de vent mais surtout beaucoup de performances, permettant au 10 km Sport 2000 de s’afficher, dès sa deuxième édition, comme une référence sur la distance, puisque les organisateurs peuvent se targuer d’être, à ce jour, le plus rapide de France en 2017. Surtout qu’avec un ambassadeur comme Hassan Chahdi, auteur de la meilleure performance française sur la distance depuis Denis Mayaud et ses 28’31 en 2010 (excepté Julien Wanders, auteur de 28’22 à Houilles en 2016, qui possède la double nationalité mais qui a choisi la Suisse), le rendez-vous isérois a de beaux jours devant lui. Encore plus si ce même Chahdi réussit un grand marathon de Paris dans deux semaines car l’histoire retiendra qu’il aura fait ses derniers réglages près de chez lui à Moirans, sur le 10 km Sport 2000.

10 km Sport 2000

La Kényane Susan Kipsang Jeptooo s’est imposée sur le 10 km Sport 2000.

 

Tous les résultats.

Article réalisé en collaboration avec le 10 km Sport 2000.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment